Comment choisir entre une piscine enterrée et une piscine hors sol ?

Vous avez enfin décidé de réaliser ce rêve et d’installer une piscine dans votre jardin ! Mais, devant la multitude de choix qui s’offrent à vous, vous vous demandez quelle est la meilleure option, entre une piscine enterrée et une piscine hors sol ? Voici un article détaillé pour vous aider à faire ce choix en fonction de vos besoins, de vos priorités, de votre budget et de vos contraintes.

Évaluez l’adaptation à votre terrain

Avant toute chose, il est primordial d’évaluer l’adaptation de la piscine à votre terrain, car cela peut grandement influencer votre choix. En effet, certaines contraintes peuvent rendre l’installation d’une piscine enterrée plus complexe et coûteuse.

Avez-vous vu cela : Quelle est la durée de vie moyenne d’une piscine ?

Pour une piscine hors sol, il suffit d’un espace suffisamment grand et plat pour l’installer. Ces piscines peuvent être posées sur un sol en herbe, en gravier ou même sur une terrasse en bois. Elles sont faciles à monter et à démonter, ce qui les rend idéales si vous souhaitez pouvoir changer l’emplacement de la piscine.

En revanche, une piscine enterrée nécessite des travaux importants. Il faut creuser le terrain, installer la structure, raccorder la piscine aux différents réseaux (eau, électricité), etc. De plus, cette option peut être plus coûteuse et nécessite un permis de construire dans certaines communes.

En parallèle : Les avantages d’une piscine en bois pour une esthétique naturelle dans le jardin

Comparez les structures : acier, bois, béton…

Il existe plusieurs types de structures pour les piscines, que ce soit pour les piscines enterrées ou hors sol. Chaque matériau a ses propres avantages et inconvénients, et le choix dépendra souvent de votre budget et de vos préférences esthétiques.

Les piscines en acier sont généralement les moins chères, tant en version enterrée qu’hors sol. Elles sont solides et durables, mais peuvent être moins esthétiques que d’autres options.

Les piscines en bois sont très appréciées pour leur aspect chaleureux et naturel. Elles peuvent être hors sol, semi-enterrées ou enterrées, ce qui offre une grande flexibilité. Cependant, elles demandent un entretien régulier pour préserver leur aspect.

Enfin, les piscines en béton sont les plus durables et les plus personnalisables, mais aussi les plus coûteuses. Elles peuvent être entièrement adaptées à vos souhaits en termes de forme, de taille et de finitions.

Pesez le pour et le contre du prix

L’un des facteurs déterminants dans le choix entre une piscine enterrée et une piscine hors sol est souvent le prix. Les piscines hors sol sont généralement beaucoup moins chères que les piscines enterrées, car elles nécessitent moins de travaux et de matériaux.

Cependant, il est important de prendre en compte tous les coûts associés. Une piscine enterrée peut requérir l’intervention d’un professionnel pour l’installation, ce qui peut augmenter le coût. De plus, elle peut nécessiter plus d’entretien à long terme.

D’autre part, une piscine hors sol peut avoir une durée de vie plus courte, surtout si elle n’est pas bien entretenue. Il peut donc être nécessaire de la remplacer plus souvent, ce qui peut faire augmenter le coût à long terme.

Considérez la durée des travaux

La durée des travaux peut également influencer votre choix. Installer une piscine enterrée est un projet de grande envergure qui peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, selon la taille et la complexité de la piscine.

En revanche, une piscine hors sol peut être montée en quelques jours seulement. Cela peut donc être une bonne solution si vous souhaitez pouvoir profiter rapidement de votre piscine, ou si vous n’avez pas envie de subir de longs travaux.

Prenez en compte l’esthétique et l’intégration dans votre espace extérieur

Enfin, l’esthétique et l’intégration de la piscine dans votre espace extérieur sont des éléments à ne pas négliger. Une piscine enterrée est souvent considérée comme plus esthétique et plus intégrée à l’aménagement paysager. Elle peut ajouter de la valeur à votre propriété.

Une piscine hors sol, même si elle peut être moins esthétique, offre plus de flexibilité. Vous pouvez la déplacer si nécessaire, et elle peut être démontée en hiver pour libérer de l’espace.

Alors, piscine enterrée ou piscine hors sol ? Le choix dépend de nombreux facteurs, et il n’y a pas de réponse unique. L’important est de choisir la piscine qui répond le mieux à vos besoins et à vos attentes.

La durée de vie : un facteur clé dans le choix de votre piscine

Au-delà du prix, de l’adaptation à votre terrain, du type de structure et de l’esthétisme, la durée de vie est un critère déterminant lorsque vient le moment de choisir entre une piscine hors sol et une piscine enterrée. En effet, il ne faut pas oublier que l’installation d’une piscine est un investissement à long terme.

Une piscine creusée présente généralement une durée de vie plus longue. Une fois installée, elle peut vous accompagner durant plusieurs décennies avec un entretien régulier. Le choix des matériaux, comme le béton ou l’acier, garantit une résistance aux intempéries et à l’usure du temps. Cependant, il faut noter que des réparations peuvent être nécessaires au fil des années, ce qui peut engendrer des coûts supplémentaires.

Au contraire, la durée de vie d’une piscine hors sol est généralement plus courte, surtout s’il s’agit d’une piscine tubulaire ou gonflable. Ces modèles sont plus vulnérables aux intempéries et au soleil, et nécessitent un remplacement plus fréquent. Les piscines hors sol en bois ou en acier peuvent toutefois offrir une durée de vie plus longue, à condition de bénéficier d’un entretien adapté.

Par ailleurs, la durée de vie d’une piscine hors sol peut être augmentée par une utilisation et un entretien appropriés, ainsi que par le choix d’un modèle de haute qualité.

Les réglementations : un élément à ne pas négliger

Lorsque vous décidez d’installer une piscine, il est primordial de prendre en compte les réglementations en vigueur. Ces dernières peuvent différer selon le type de piscine que vous choisissez, et il est essentiel de les comprendre pour éviter toute surprise.

Pour une piscine hors sol, les réglementations sont généralement moins strictes. En effet, une piscine hors sol, de par son installation rapide et son caractère non-permanent, ne nécessite pas de permis de construire si elle mesure moins de 10 m². Pour les modèles plus grands, une simple déclaration de travaux peut suffire.

En revanche, la réglementation est plus stricte pour une piscine enterrée. En effet, l’installation d’une piscine enterrée nécessite un permis de construire si sa superficie dépasse 20 m². Pour les piscines de moins de 20 m² mais plus de 10 m², une déclaration de travaux est requise. De plus, la piscine doit respecter certaines distances par rapport aux limites de votre propriété.

En conclusion : choisir votre piscine en fonction de vos besoins et de vos contraintes

Choisir entre une piscine enterrée et une piscine hors sol n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est important de peser tous les aspects : le budget, l’adaptation à votre terrain, le type de structure, l’esthétisme, la durée des travaux, la durée de vie et les réglementations.

Les piscines hors sol offrent une solution flexible et économique, idéale pour ceux qui souhaitent profiter rapidement de leur piscine sans entreprendre de grands travaux. Elles sont également moins soumises à des réglementations strictes et permettent une plus grande mobilité.

Quant aux piscines enterrées, elles sont un investissement de longue durée qui offre une plus grande durabilité et une plus grande personnalisation. Elles ajoutent une valeur esthétique à votre propriété et peuvent augmenter sa valeur.

En définitive, le choix entre une piscine hors sol et une piscine enterrée dépend principalement de vos besoins, de vos contraintes et de vos attentes. Il est donc crucial de bien définir ces éléments avant de prendre une décision.

Vous pourriez aussi aimer...

Copyright 2024